Recherche dans le blog

Catégories

Coliques du nourrisson

Publié le : 17/11/2017 15:40:16
Catégories : Digestion , Puériculture

> COMMENT RECONNAITRE UNE COLIQUE?

> POURQUOI BEBE A DES COLIQUES?

> COMMENT EVITER LES COLIQUES?

> QUE FAIRE EN CAS DE COLIQUES?

> TRAITEMENT MEDICAMENTEUX DES COLIQUES DU NOURRISSON

> PROBIOTIQUES

> PHYTOTHERAPIE

> HOMEOPATHIE

> QUAND FAUT-IL CONSULTER UN MEDECIN?

COMMENT SAVOIR SI MON BEBE A DES COLIQUES?

Les coliques du nourrisson, ou du premier trimestre sont définies par des cris inexpliqués survenant chez un enfant par ailleurs en bonne santé, âgé de moins de 3 mois, pleurant plus de 3 heures par jour, au moins 3 jours par semaine.

En cas de colique, votre bébé se tord de douleur après chaque repas, il a des gaz et son ventre est souvent dur et ballonné.

POURQUOI BEBE A DES COLIQUES?

Ce phénomène s'explique par l'immaturité de l'activité lactasique, des relaxations gastriques inappropriées, un retard de la vidange gastrique.

COMMENT EVITER LES COLIQUES?

  • Donner le biberon dans le calme. Votre bébé ressent votre stress, et cela peut lui provoquer des coliques. Préférer les tétines à faible débit pour que votre bébé boive lentement.
  • Ne pas lui faire avaler de l'air en buvant son biberon, et l'arrêter régulièrement. Utiliser des tétines ou des biberons spéciaux afin que bébé n'avale pas d'air (biberons anti colique). Il est aussi important d'attendre le rot. Faire faire plusieurs rots (pendant et après le biberon).
  • Les mamans qui allaitent devraient limiter les crudités, les épices, le vinaigre et préférer du café décaféiné et du thé déthéiné, privilégier tout ce qui est cuit : les purées de légumes, les compotes, etc...
  • Eviter d'habiller votre bébé avec des vêtements trop serrés au niveau du ventre.

QUE FAIRE EN CAS DE COLIQUES?

  • Masser lui le ventre dans le sens de l'aiguille d'une montre ou comprimer le doucement avec la paume de la main.
  • Préférez le portage ventral, qui est plus confortable pour le bébé et le réconforte. On peut essayer de l'endormir couché à plat ventre sur son bras.
  • Placez une bouillotte tiède sur son ventre
  • Donnez-lui un bain chaud
  • Faites-lui faire plusieurs rots si vous lui donnez le biberon
  • Dans certains cas, avec l'accord du médecin ou du pédiatre, on peut envisager de choisir un lait spécifique (Lait confort à faible taux de lactose et forte teneur en protéines solubles ou laits additionnés de ferments).

TRAITEMENT MEDICAMENTEUX DES COLIQUES DU NOURRISSON

Epaississants, topiques absorbants

Les produits à base de siméthicone agissent en modifiant la tension superficielle des bulles de gaz, provoquant ainsi leur coalescence (propriété anti mousse).

Bloxair, Polysilane Delalande, Polysilane Upsa, Siligaz, ...

PROBIOTIQUES

Des cures de probiotiques (Lactobacillus reuteri) peuvent soulager les coliques de bébé surtout si le nourrisson a déjà eu des cures d'antibiotiques:

Ergyphilus enfant, Lactibiane enfant, ...

PHYTOTHERAPIE

Plantes à infuser

  • Fruits de fenouil en infusion (O,5g 3/jour) chez le nourrisson nourri au biberon. Utilisable chez le nourrisson avant l'âge d'un an. 1,5 à 3g de fenouil entre 1 et 4 ans; 3 à 5 g entre 4 et 10 ans
  • L'anis: fruits en infusion. Utilisable chez le nourrisson avant l'âge d'un an: 1 g par jour entre 1 et 4 ans, 2g entre 4 et 10 ans.
  • Fruits de carvi: 1g par jour en Infusion à partir de l'âge de 1 an! Entre 1 à 4 g entre 4 à 10 ans

Verser 25cl d'eau bouillante sur 1c à café de camomille séchée et 1 c à café de graines de fenouil. Couvrir et laisse infuser 10 min. Passer le liquide au tamis et donner au bébé en petite quantité aussi souvent que nécessaire en vérifiant que le liquide n'est pas trop chaud.

Les prêts à l'emploi à base de plantes

  • Babyfen (à l'huile de carvi) : Les grains de carvi ou cumin des près ou anis des Vosges renferment une essence aromatique riche en carvone et en limonème. Cette plante est un très bon carminatif. Babyfen 2 gouttes par kilo de poids corporel 3 fois par jour
  • Calmosine (extraits aqueux de tilleul, de fenouil et de fleurs d'oranger): 1 cuillère à café 15 minutes avant les biberons ou avant la tétée
  • Eau de fleur d'oranger
  • Babysoif fenouil, Picot Fenouil Bio
  • Pediakid bébé gaz (1ml, 2 fois par jour dans le biberon)

Les huiles de massage

Certains baumes ou huiles de massages pour bébé, sont conçus pour apporter réconfort et aider votre bébé à mieux digérer. Ils sont composés de plantes apaisantes et digestives comme la marjolaine, la camomille bio et la cardamome

Conseils d'utilisation:

Ces baumes ou huiles s'appliquent en massages doux sur le ventre de bébé (attendre au moins une demi heure après la tétée ou le biberon).

Après avoir réchauffé quelques gouttes de produit entre les mains, on peut l'appliquer sur le ventre de bébé : les sages-femmes recommandent des mouvements en spirale, dans le sens des aiguilles d'une montre, en allant du nombril vers la périphérie.

Mustela Baume réconfortant, Weleda Huile de massage ventre bébé...

HOMEOPATHIE

  • Chamomilla vulgaris : utilisé en homéopathie chez les personnes irritables et le plus souvent chez les enfants coléreux et très agité. Ces enfants sont souvent sujet à des douleurs digestives.
  • Colocynthis : L’enfant est de très mauvaise humeur et se tord de douleur.
  • Cuprum metallicum: Coliques spasmodiques avec sensation de coup de poignard dans le ventre, crampes d'estomac, et abdomen ballonné ; elles sont souvent calmées par l'absorption d'eau froide. Spasmes de l’œsophage, du cardia, hoquet, calmés par l’absorption d’une gorgée d’eau froide. diarrhée très liquide avec crampes. Coliques du nourrisson lorsqu’elles sont accompagnées de hoquet.
  • Dioscorea : Bébé irritable et cherche à s’étendre ou à s’arc-bouter vers l’arrière pour apaiser sa douleur
  • Magnesia carbonica : bébés, qui font des gaz, avec des coliques et des selles verdâtres

Granules à donner 5 à 6/jour en 5 ou 7 CH. 10 Granules à diluer dans 100 ml d'eau

Quand faut-il consulter un médecin?

Les coliques du nourrisson sont sans gravité et se passent d'elle-même, au bout de quelques semaines. Il faut néanmoins rester vigilent et consulter rapidement dans les cas suivants:
  • Si votre bébé refuse le biberon.
  • En cas de fièvre et de vomissements, et ou de perte de poids associés
  • En cas de pleurs incessants

Partager ce contenu

NEWSLETTER

J'accepte que les informations saisies soient utilisées dans le cadre de ma demande et de la relation commerciale qui peut en découler. Vous référer à la politique de confidentialité en cliquant Ici