Recherche dans le blog

Catégories

Diarrhée aiguë du nourrisson

Publié le : 04/12/2017 12:02:35
Catégories : Digestion , Puériculture

> Comment savoir si mon bébé a la diarrhée?

> Les agents responsables de la diarrhée du nourrisson

> Infection par le rotavirus

> Comment éviter la gastroentérite?

> Que faire en cas de diarrhée chez le bébé?

> Les points clés du traitement

> Absorbant intestinal

> Ferments lactiques

> Antidiarrhéique

> Antispasmodiques

> Vaccination

> Homéopathie

> Quand faut-il consulter?

> liens utiles

Comment savoir si mon bébé a la diarrhée?

Même chez le très jeune enfant, le transit intestinal est variable: de une selle tous les deux ou trois jours à 6 à 8 selles par jour, notamment en cas d'allaitement.

Une augmentation brutale du nombre de selles ou de leur abondance et une modification de leur consistance signent un état diarrhéique. La gastroentérite du nourrisson peut provoquer aussi des vomissements, plus rarement de la fièvre ou des douleurs abdominales.

Quels sont les risques?

Le risque principal de la diarrhée du nourrisson est la déshydratation. La déshydratation se produit quand l'organisme se vide de son eau et de ses sels minéraux, il s'agit alors d'une urgence médicale. D'ailleurs la gastro-entérite aiguë est responsable d'environ 14000 hospitalisations/an chez les enfants de moins de 3 ans  

(HCSP du 29 nov 2013)

Les agents responsables de la diarrhée du nourrisson

Origine virale

La plupart des diarrhées infantiles sont d'origine virale (Rotavirus essentiellement) et évoluent sous forme épidémique.

Le rotavirus est un virus très résistant, il résiste au lavage des mains et à la plupart des désinfectants.

Ce virus est extrêmement contagieux, il est responsable de 35 à 50% des gastro-entérites ayant conduit à une hospitalisation. Il affecte tous les enfants quelles que soient les conditions socio-économiques.

La guérison des gastro-entérites virales est spontanée en quelques jours, le risque majeur étant la déshydratation qui peut s'aggraver en quelques heures chez le nourrisson. Les selles sont fréquentes (plus de trois par jour), liquides, très souvent accompagnées de vomissements. La fièvre n'est pas systématique. 

Les diarrhées bactériennes (campylobacter, salmonella) et parasitaires sont rares en France.

Intolérance alimentaire

Une intolérance vis à vis de certains aliments (fraises, poissons, fruits de mer, aliments contenant de l'amidon de blé) peut être à l'origine de diarrhées, surtout chez l'enfant. Plus d'infos sur Allergies alimentaires

Comment éviter la gastro-entérite?

  • Laver vous les mains, laver les mains du nourrisson et de l'entourage lors du repas, de la préparation du repas, lors du change.
  • Désinfecter la table à langer, les poignées de porte, le téléphone, etc...
  • Vacciner les nourrissons contre le rotavirus

Que faire en cas de diarrhée chez un bébé

Le traitement repose essentiellement sur la réhydratation de bébé, sur l'allaitement ou le passage à un lait sans lactose, par des règles hygiéno-diététiques.  

Réhydratation

Evaluation de l'état de déshydratation

Score de Guarino et al

Le soluté de réhydratation est indispensable pour traiter la diarrhée. Les sachets de réhydratation orale doivent être administrés aux nourrissons et aux enfants dès les premiers symptômes pour compenser les pertes en eau et en électrolytes, et à volonté! Il n'y a aucun risque de surdosage.

Donnez à votre bébé une Solution de réhydratation orale ou SRO

Adiaril®, Fanolyte®, Picolite®, Alhydrate®, GES® 45, Physiosalt®, Viatol®...

Reconstitution

Dissoudre 1 sachet pour 200ml d'eau peu minéralisée (Evian®) froide ou à température ambiante à mettre dans un biberon. Attention ne pas ajouter de sucre dans la boisson reconstituée.

Il existe des solutés de réhydratation tous prêts à l'emploi et avec un bon gout (gout naturel sucré): HydroviT®...

Posologie

La solution doit être administrée par petite quantité pour éviter les vomissements (2 à 3 c à café toutes les 10 à 15 minutes, puis toutes les 15 à 30 minutes, à volonté, entre les repas sans l'imposer ). La solution peut être conservée 24 heures au réfrigérateur.La période de réhydratation exclusive avec un SRO ne doit pas excéder 4 à 6 heures, au delà, la réintroduction du lait infantile est souhaitable.

Que faire en cas de diarrhée chez un bébé?

Lait sans lactose

  • Ne pas arrêter le sein si vous allaitez.
  • Si vous n'allaitez pas : Remplacer son lait habituel par un lait de substitution sans lactose (hydrolysats de protéines) car le lactose est irritant pour les intestins et aggrave la diarrhée. Ces laits sont prescrits systématiquement si votre bébé est déjà nourri au lait HA quel que soit son âge pendant une durée de une, deux ou trois semaines. Pour les autres bébés, la prescription de ces laits dépend de l'âge. Le lait sans lactose doit être poursuivi au minimum 8 jours (On conseille 2 boites pour un nourrisson exclusivement nourri au lait et de les finir). La réintroduction du lait normal peut se faire sans aucune transition.

Al110®, Diargal®, Diarigoz®, Diarinova, HN®25, Modilac®, O-Lac®, Osmolac®…

Condition de prescription des laits sans lactose

Enfant de 0 à 3 mois: Les hydrolysats de protéines sont prescrits d'emblée (risque d'allergie aux protéines de lait de vache  car la gastro-entérite aiguë augmente la perméabilité intestinale et accroît le risque de sensibilisation aux protéines de lait de vache). La durée d'utilisation conseillée de ces laits est de 1 à 2 ou 3 semaines.

Enfant de 3 à 6 mois: Les hydrolysats de protéines sont prescrits, surtout en cas de diarrhée rebelle, récidivante ou sévère sur une durée de 8 jours.

Enfant de plus de 6 mois: Un lait sans lactose est conseillé en cas de diarrhée sévère persistant plus de 3-4 jours, car la diarrhée peut entraîner une intolérance secondaire au lactose

Que faire en cas de diarrhée chez un bébé?

Alimentation de l'enfant en cas de diarrhée

  • Après 4 mois: L'alimentation doit être reprise environ 4 heures après le début de la réhydratation orale: donner de la soupe de carottes, petits pots carotte, coing, bananes, pommes crues râpées. Éviter les légumes verts et les jus d'orange
  • Ne jamais tenter de soulager la diarrhée avec  de la soupe de carotte (qui ne renferme pas de glucose), de l'eau de riz (pauvre en électrolytes) ou des boissons à base de Cola même dégazéifiées (beaucoup trop osmolaires et très pauvre en sodium et potassium).
  • Pour les enfants ayant déjà eu une diversification alimentaire, privilégiez le riz, les carottes, les bananes, les pommes, les coings, les myrtilles. Les laitages à faible teneur en lactose peuvent être donnés à bébé durant une diarrhée : yaourts, petits suisses, fromage blanc et fromages à pâte cuite

Que faire en cas de diarrhée chez un bébé?

"Tous droits réservés à Pulsations Multimedia-« Allodocteurs.fr »- site du portail du groupe France Télévisions spécialisé sur la thématique de la santé. "

Les clés du traitement de la diarrhée du bébé

Le traitement repose essentiellement sur la réhydratation de bébé, sur l'allaitement ou le passage à un lait sans lactose, et par des règles hygiéno-diététiques développées dans la rubrique: Que faire en cas de diarrhée chez un bébé?

Les médicaments ne font qu'améliorer le confort de votre bébé. Il est possible d'utiliser un absorbant intestinal, d'administrer des probiotiques et de donner des antispasmodiques à partir de 30 mois

Les ralentisseurs du transit sont contre-indiqués avant l'âge de 2 ans

Le traitement préventif de la gastro-entérite aiguë du nourrisson repose sur la vaccination.

Absorbant intestinal

Administrer un absorbant en cas de diarrhée aiguë. Administrer 2 sachets par jour pendant 3 jours chez l'enfant de moins d'un an puis 1 sachet par jour pendant 5 à 6 jours. Les absorbants doivent être pris dilués dans un peu d'eau ou mélangés à une compote, une bouillie, à distance des autres médicaments (au moins 2 heures), afin d'éviter les interactions médicamenteuses.

BENEGAST® Dimexanol, Smecta®, Smectalia, Sacolène® pédiatrique

Ferments lactiques, probiotiques

Les ferments lactiques contribuent à reconstituer rapidement le microbiote intestinal et à rééquilibrer la flore intestinale, indispensable pour le transit du bébé et pour augmenter ses défenses naturelles. Ils stimulent la croissance de la flore de barrière; action bactériostatique et immunostimulante. Ils permettent en général la régularisation du transit en 2 jours.

Ne pas utiliser en cas de galactosémie congénitale et de syndrome de malabsorption des sucres.

Comment les reconstituer?

Les probiotiques doivent être dilués dans des liquides neutres, en évitant une température trop élevée (pas dans le biberon chaud) ou des boissons trop glacées.

Ultra-levure®, Lactéol® fort, Biogaïa®...

Antidarrhéique

Aucun antidiarrhéique n'a d'effet démontré dans la prévention de la deshydratation.

Racécadotril

Le racécadotril est un antisecrétoire intestinal. Il est parfois prescrit en cas de gastro-entérite aiguë mais son effet semble modeste et bien inférieur à une réhydratation*

*Diarrhée aiguë chez un enfant ou un nourrisson - Premiers Choix Prescrire, actualisation janvier 2017; 37 (404) : 446-450 

Pas de ralentisseurs du transit avant 2 ans

Le lopéramide est contre indiqué chez l'enfant de moins de 2 ans car il expose les bébés à des paralysies intestinales et à des somnolences rendant la réhydratation difficile

Médicaments contre-indiqués

En cas de gastroentérite aiguë du nourrisson, certains médicaments sont à proscrire, tels que le Lopéramide, les AINS et les antiseptiques!

Antispasmodiques

En cas de fortes douleurs abdominales, il est possible de donner du Spasfon® lyoc, uniquement chez l'enfant (à partir de 30 mois): 1 lyophilisat à 80 mg dissous dans un verre d'eau, 2 fois par jour

Vaccination contre le rotavirus

Rotarix® (vaccin monovalent), Rotateq® (vaccin pentavalent) indiqué chez le nourrisson à partir de l'âge de 6 semaines, sont des vaccins buvables protégeant contre certaines souches de rotavirus, principaux responsables des gastroentérites du nourrisson et de l'enfant. Attention, ce vaccin ne protège pas de toutes les gastroentérites en raison des nombreux sérotypes des Rotavirus (efficacité de 50 à 60%).

Ce vaccin se présente sous forme de seringue mais il est buvable (à mettre directement dans la bouche) et non injectable. Attendre que les selles soient normales avant d'administrer le vaccin. Seul votre médecin est habilité à administrer ce vaccin.

Une deuxième dose doit être administrée 4 semaines après.

Indications:

La vaccination a été intégrée en France dans le calendrier vaccinal depuis 2014, car elle réduit les taux d'hospitalisation de 80% pour tous les nourrissons de moins de 6 mois selon le schéma vaccinal de 2 doses (2 et 3 mois pour Rotarix®) et 3 doses (2, 3, et 4 mois pour Rotateq®)

Précautions d'emploi:

Aucune contrainte alimentaire (nourriture ou liquide y compris le lait maternel), que ce soit avant ou après la vaccination. L'administration doit être différée si l'enfant a une maladie fébrile sévère aiguë, une diarrhée ou des vomissements. Elle est contre indiquée en cas d'immunodéficience ou d'invagination intestinale.

En raison de l'excrétion du virus vaccinal dans les selles après vaccination, laver les mains après le change durant 7 jours.

Effets indésirables:

Irritabilité, perte d'appétit, fièvre, fatigue, diarrhée, vomissement, flatulence, douleurs abdominales, régurgitation alimentaire.

Homéopathie

La réhydratation et les conseils hygiéno diététiques sont la base du traitement. Un traitement homéopathique, employé en temps utile peut redresser la situation. Une consultation médicale est impérative si le nourrisson est en mauvais état général, abattu ou si la diarrhée persiste au delà de 24 heures

Dans tous les cas

Dans tous les cas, il est conseillé de donner systématiquement China rubra pendant 24 heures, afin de compenser les pertes liquidiennes: CH 5 granules 4/jour. Associer une ou plusieurs souches suivantes en fonction des symptômes: si vomissements, si la diarrhée est accompagnée de gaz intestinaux, si la diarrhée prédomine ou si les douleurs abdominales prédominent.

Diarrhée avec nausées et vomissements:

  • Aethusa cynapium : diarrhée chez un nourrisson glouton avec la langue blanche, les selles mi-solides, mi-liquides. 3 à 5 granules à prendre 30mn avant chaque biberon.
  • Ipeca: la diarrhée est fréquente chez un nourrisson gros mangeur. La langue est rose et humide. Les vomissements sont précédés de nausées. Hyper sialorrhée, langue propre
  • Nux vomica: nausées calmées par les vomissements. Langue chargée dans la partie postérieure. Irritabilité.

Soigner la gastro-entérite aiguë du bébé et de l'enfant par homéopathie »

Diarrhée s'accompagnant de gaz intestinaux:

  • Accompagnant une poussée dentaire Chamomilla 5 à 7 CH  5 gr 3 à 4 fois/jour.
  • China rubra: la diarrhée est indolore avec ballonnement abdominal et l'enfant est pâle.
  • Magnesia carbonica : les selles vertes mousseuses comme de l'écume sont provoquées par le lait maternisé de vache. L'agitation du bébé est due à des douleurs de type colique. 3 à 5 granules à prendre 30 mn avant chaque biberon.

Soigner la gastro-entérite aiguë du bébé et de l'enfant par homéopathie »

Diarrhée sans gaz ni vomissements:

  • Podophyllum 5CH la diarrhée profuse en jet survient le matin, sans douleur. Elle peut accompagner la poussée dentaire.
  • Camphora: Gastro-entérite aiguë avec tendance à la déshydratation et oligurie. Les selles sont abondantes, aqueuses comme de l'eau de riz, avec des sueurs froides sur tout le corps.
  • Rheum officinale : diarrhée acide qui irrite le siège. Le bébé sent l'aigre. Elle peut aussi survenir lors de poussée dentaire.
  • Argentum nitricum : les selles sont vertes comme des épinards hachés chez un bébé impatient, glouton, qui a tendance à faire des diarrhées à répétition.
  • Aconit : la survenue est brutale vers minuit après un coup de froid. Les selles sont vertes.
  • Arsenicum album: diarrhée avec selles douloureuses, excoriantes, nauséabondes. Anxiété, agitation. Désir de boissons ou d'aliments chauds qui soulagent
  • Veratrum album: diarrhée cholériforme avec selles abondantes, risque de déshydratation rapide, douleurs abdominales crampoïdes intenses. Pâleur du visage et sueurs froides du front
  • Mercurius solubilis: diarrhée fébrile verdâtres, sanguinolentes ou visqueuses, ténesme et impression de n'avoir jamais fini. Aggravé la nuit

Soigner la gastro-entérite aiguë du bébé et de l'enfant par homéopathie »

Si les douleurs abdominales dominent

  • Cuprum metallicum: spasmes intestinaux violents à début et fin brusques. Hoquet amélioré en buvant de l'eau froide
  • Magnesia phosphorica: douleurs intestinales crampoïdes fulgurantes, survenant et disparaissant rapidement. Amélioration en chien de fusil, penché en avant. Forte amélioration par la chaleur

Soigner la gastro-entérite aiguë du bébé et de l'enfant par homéopathie »

Quand faut-il consulter?

Déshydratation = hospitalisation

Reconnaître les signes de déshydratation qui justifient une hospitalisation en urgence:

  • dépression de la fontanelle chez le nourrisson, 
  • enfant mou, pâle, cerné, qui refuse son biberon et qui semble avoir perdu du poids, 
  • persistance du pli cutané, peau froide et marbrée,
  • absence de mictions

Motifs de consultation de votre médecin

  • En cas de fièvre élevée (>40°C)
  • En cas de selles sanglantes, de douleurs abdominales
  • En cas de diarrhée profuse très aqueuse
  • Si la perte de poids est supérieure à 10%, il faut hospitaliser votre bébé (déshydratation sévère).

 

Liens utiles

Partager ce contenu