Recherche dans le blog

Catégories

Fiche phyto: Lavande

Publié le : 24/10/2017 18:18:06
Catégories : Phytothérapie

> Description de la lavande

> Histoire de la lavande

> Quelles sont les parties utilisées?

> Quelle est la composition de la lavande?

> Indications de la lavande en phytothérapie

> Précautions d'emploi de la lavande

> Utilisation de la lavande en aromathérapie

> Utilisations non thérapeutiques de la lavande

Description de la lavande

La lavande (Lavandula angustifolia ou Lavandula officinalis ou Lavandula vera), est encore appelée lavande vraie ou lavande officinale.

La lavande appartient à la famille botanique des lamiacées qui comprend de très nombreuses plantes aromatiques : thym, sarriette, menthe, Sauge, Romarin...

C'est un sous-arbrisseau vivace haut de 20 à 60 cm, abondant sur les coteaux calcaires des montagnes La tige est simple, non ramifiée. Les fleurs sont petites, d'un bleu violacé, à deux lèvres, réunies en denses épis terminaux Les feuilles sont opposées, étroites et allongées, de couleur grisâtre

Toute la plante et surtout les inflorescences dégagent au froissement une délicieuse odeur aromatique.

Le saviez-vous?

Lavande vient du nom latin "lavare" qui signifie laver.

Histoire de la lavande

La lavande est connue depuis les Romains qui s'en servaient comme parfum, pour les bains et l'entretien du linge. Dans tout le pourtour méditerranéen se développe ainsi l'utilisation de la plante, rangée au nombre des "plantes précieuses" par les naturalistes romains (citée en particulier par Pline). Ce n'est qu'au Moyen Age que l'on voit apparaitre le terme "lavande", selon le verbe latin "lavare" qui signifie laver. Son utilisation était liée à la lutte contre les maladies infectieuses : le parfum est associé à l'aspect thérapeutique, on a longtemps cru que les mauvaises odeurs propageaient les maladies.

Dès le XIIIème siècle, on la retrouve citée dans de nombreux textes, elle était utilisée à but thérapeutique sous forme d'huile essentielle, tant à usage interne qu'externe, notamment suite aux épidémies de peste en Provence.

La cueillette de la lavande apparait dès le XIVème siècle dans des textes relatifs à l'herboristerie (cf. Les Herboristes de Lure). En 1371, la culture de la lavande existait déjà en Bourgogne . C'est le développement de la parfumerie qui a contribué au développement de la lavande:

  • 1759 Création de la corporation des maitres-parfumeurs à Grasse
  • 1768 Création de l'entreprise CHIRIS Développement important de la demande de lavande (cueillette sauvage)
  • A partir de 1900 : mise en culture et diminution de la cueillette
Les principales actions pharmacologiques de la lavande ont été décrites au début du XIXè siècle par Leclerc qui lui reconnaissait le pouvoir d'"émousser la sensibilité douloureuse et de combattre la fièvre"

Quelles sont les parties utilisées?

On utilise les sommités fleuries. Elles sont récoltées à la fin de la floraison, lorsque les pétales commencent à faner.

Quelle est la composition de la lavande?

Cette plante contient une huile essentielle (jusqu'à 3%), particulièrement riche en acétate de lynalyle, cinéol, bornéol et en lynalol.

Elle est riche en tanins, en flavonoïdes et en coumarines.

Indications de la lavande en phytothérapie

Usage interne

Infusion

15 à 30 g de sommités fleuries par litre d'eau, laisser infuser 10 mn.

Teinture alcoolique

Faire macérer 100g de fleurs dans 500g d'alcool

Indications

Les propriétés calmantes de la lavande sont appréciées en cas d'insomnie, d'irritabilité, voire de dépression. La lavande est renommée comme plante céphalique, c'est à dire qu'elle apaise les migraines, maux de tête et vertiges. Cette plante facilite la digestion. Elle est utile en cas de coliques, ballonnements et de flatulences, de hoquet, de douleurs d'estomac. La lavande agit aussi sur l'arbre respiratoire. Elle est intéressante en cas de bronchite de par ses propriétés calmantes sur la toux et antiseptiques sur l'arbre pulmonaire, elle est aussi conseillée en cas de coqueluche. Elle est efficace contre certains type d'asthme, notamment s'il est provoqué par la nervosité En facilitant les fonctions d'élimination (diurétique, transpiration), la lavande apaise les douleurs d'origine arthrosique et est utile en cas de cystite. Posologie: boire 3 ou 4 tasses d'infusion par jour. Teinture à prendre sur un morceau de sucre

Usage externe

Infusion

15 à 30 g de sommités fleuries par litre d'eau, laisser infuser 10 mn.

L'infusion est excellente en application externe contre:

  • les coupures et les contusion
  • En bains toniques pour les enfants

Teinture alcoolique

Faire macérer 100g de fleurs dans 500g d'alcool. La teinture sert en friction contre:

  • les bronchites et les névralgies
  • pour désinfecter les plaies
  • pour dissiper la migraine
  • comme dentifrice antiseptique ou comme eau de toilette

Huile de lavande:

faire macérer 3 jours au soleil une poignée de fleurs dans un litre d'huile d'olive. Passer et remettre des fleurs fraiches jusqu'à ce que l'huile soit très parfumée

L'huile de lavande est indiquée contre les douleurs, pour guérir les blessures et l'eczéma sec. Elle permet de résorber les entorses légères

Feuilles de lavande

Les feuilles de lavandes froissées calment les piqures d'insecte et les chasseurs les utilisent même sur leurs chiens mordus par une vipère!

Précautions d'emploi de la lavande

Effets indésirables

De par sa richesse en coumarines, ne pas exposer au soleil les parties du corps traitées par l'huile essentielle de lavande.

Risque de photosensibilisation

Interactions

Interactions avec les autres plantes: Aucune

Interactions médicamenteuses : Aucune

Contre-indications de la lavande

La lavande fait partie des plantes contenant des dérivés terpéniques. Ces plantes abaissent le seuil épileptogène et sont contre indiquées en cas d'antécédent d'épilepsie.

L'HE de Lavande aspic (Lavandula latifolia ou L spica) est à éviter chez la femme enceinte, en cas d'allaitement et l'enfant de moins de 7 ans. Parce que son odeur est désagréable, elle ne doit pas être utilisée par voie respiratoire.

Utilisation de la lavande en aromathérapie

Précautions d'emploi

  • Avant d'utiliser pour la première fois une ou plusieurs huiles essentielles, il faut dépister une intolérance ou une allergie. Avant d’appliquer une HE sur la peau, et principalement quand il s’agit d’un enfant, faire un test: sur la face interne de l’avant bras, appliquer quelques gouttes du mélange avant de l’utiliser. En cas d’allergie ou d’intolérance, apparaîtront rapidement rougeur et démangeaisons. Dans ce cas, ne pas faire le traitement.
  • Eviter toute exposition solaire dans les 3 heures qui suivent l'application d'une ou de plusieurs huiles essentielles sur la peau.
  • Attention, sauf mention contraire la plupart de ces huiles essentielles ne doivent pas être appliquées pures, il faut les diluer dans une huile végétale ou dans un shampooing avant de les appliquer localement.

L'huile essentielle de lavande est obtenue par distillation des sommités fleuries. Elle a des propriétés antalgique, antiseptique et cicatrisante.

L'huile essentielle de lavande officinale

  • L'huile essentielle de lavande est appliquée avec succès sur les plaies, les brulures, les piqures d'insecte, les démangeaisons, les boutons de fièvre, l'acné, les furoncles et les crevasses du mamelon (allaitement).
  • Elle est utilisée pour la pour la purification atmosphérique
  • En massage sur les tempes, elle soulage les maux de tête, permet de se détendre et favorise le sommeil. Elle permet de retrouver une certaine sérénité pendant la ménopause.
  • En massage sur le ventre, elle permet de soigner les ballonnements
  • Elle est aussi un très bon répulsif naturel contre les poux.

L'huile essentielle de lavande aspic (Lavandula latifolia ou L spica)

La grande lavande ou lavande aspic procure une huile essentielle. Cette huile essentielle a une odeur plus camphrée et moins agréable que l'huile essentielle de lavande officinale.

Elle est très intéressante pour apaiser les piqures d'insectes et pour traiter les bronchites. Cette huile essentielle est parfois conseillée, diluée dans une huile végétale, en application sur les eczémas ou les urticaires.

De par ses propriétés cicatrisantes, l'huile essentielle de lavande aspic est recommandée pour traiter les vergetures, les gingivites.

L'HE de Lavande aspic est à éviter chez la femme enceinte, en cas d'allaitement et l'enfant de moins de 7 ans. Parce que son odeur est désagréable, elle ne doit pas être utilisée par voie respiratoire.

Utilisations non thérapeutiques de la lavande

Usage culinaire

La lavande aromatise les plats, surtout les desserts (sorbets, crèmes, flans) et les sirops.

Parfumerie et cosmétologie

L'huile essentielle de lavande entre dans la composition de nombreux parfums

Les fleurs de lavande entrent dans la composition de soins exfoliants

Partager ce contenu