Recherche dans le blog

Catégories

Fiche phyto: Pin sylvestre, pin des montagnes

Publié le : 08/11/2017 11:14:58
Catégories : Phytothérapie

> Description du pin sylvestre

> Quelles sont les parties utilisées?

> Quelle est la composition du pin sylvestre?

> Précautions d'emploi du pin sylvestre

> Indications du pin en phytothérapie

> Utilisation du pin en gemmothérapie

> Indications du pin sylvestre en aromathérapie

> Utilisations non thérapeutiques du pin?

> Voies de recherche

Description du pin sylvestre

Le pin sylvestre (Pinus sylvestris) est aussi appelé pin d'Ecosse, pin du nord ou pin sauvage.

Il appartient à la famille des Pinacées. Cet arbre est surtout fréquent dans les montagnes. Origine : France, Norvège

Description botanique :

- Arbre de 20 à 40 m. Sa taille est variable selon les sols et les climats.

- Ecorce pourpre-gris se desquamant

- Feuille aciculaire (aiguille), robuste, tordue, par paire

- Fleur mâle jaune, fleur femelle rouge

- Fruit : cône ovoïde de 7,5 cm de long vert puis brun à maturité

Il existe d'autres espèces de pin: pin maritime (Pinus pinaster), pin noir (Pinus nigra), pin parasol (pinus pinea), pin d'Alep (Pinus halepensis), arolle (Pinus cembro), etc...

Elles sont employées de la même façon en phytothérapie.

Quelles sont les parties utilisées?

Aiguille, Bois, Cortex écore, Goudron, Huile, Poix, Pousse frais, Rameau frais, Résine / Poix, Huile essentielle d'aiguilles

Quelle est la composition du pin sylvestre?

Composants principaux de la plante

La sève de l'arbre contient de la résine: Oléorésine et un principe amer Les aiguilles et les bourgeons renferment une huile essentielle à mono terpènes riche en alpha-pinène (40 %), béta-pinène (13 %), limonène (25 à 30 %), sesquiterpènes, monoterpénols, sesquiterpénols et à esters terpéniques: acétate de bornyle (jusqu’à 10 %)

Composants principaux de l'huile essentielle

  • Mono terpènes : alpha-pinène (40 %) et béta-pinène (13 %), limonène (25 à 30 %), delta-3-carène
  • Sesquiterpènes : longifolène
  • Monoterpénols : bornéol (2 %), terpinéol
  • Sesquiterpénols : alpha-cadinol
  • Esters terpéniques : acétate de bornyle (jusqu’à 10 %)

Précautions d'emploi du pin sylvestre

Le pin sylvestre fait partie de la famille des plantes à dérivés terpéniques comme le romarin, le thym, le cyprès... Par conséquent, ces plantes abaissent le seuil épileptogène et sont contre indiquées en cas d'antécédent d'épilepsie.

Indications du pin en phytothérapie

Usage interne

Les bourgeons de pin sylvestre ont des propriétés: balsamique (adoucissant et odorant comme un baume), antiseptique de l'arbre respiratoire et expectorant par son huile essentielle. Indiqué en cas de toux, de rhume, de laryngite, d'otites et d'angine..

Attention cette plante contient des dérivés terpéniques; risque de convulsions en cas d'antécédents de convulsion. les bourgeons de pin sont aussi diurétiques et excitants.

On les utilise en cas d'inflammation de la vessie, de rhumatisme, de goutte, de leucorrhées et des maladies de la peau La sève de pin maritime renommée contre les rhumes est aussi un stimulant de l'appétit et se montre légèrement laxative.

Infuser à 40g de bourgeons par litre pendant 15mn 20g/l; boire 250 à 500 ml par jour. Sucrer fortement car la tisane est très amère. ou Arkogélules® bourgeons de pin 260mg par gélule Flacon de 45 gélules

Le miel de sapin résulte d'un miellat, c'est un liquide pâteux brun verdâtre qui se consomme comme un sirop: miel des Vosges ou miel du Jura. Le miel de sapin est conseillé pour les toux rebelles et chroniques.

Tisane contre l'enrouement

  • Erysimum 100g,
  • Eucalyptus 100g,
  • Bourgeons de pin sylvestre 100g.
Prendre 20 g du mélange pour 500ml d’eau ; à faire en décoction pendant 5mn. Boire une tasse 4 à 5 fois par jour. Ps: Sucrer avec du miel, de préférence du miel de sapin

Usage externe

La résine de pin est utilisée en usage externe comme kératolytique dans les états pelliculaires.

Son action rubéfiante (liée à sa richesse naturelle en huile essentielle), l'indique en cas de névralgies diverses (lombalgies), douleurs rhumatismales, et de douleurs musculaires.

Utilisation du pin en gemmothérapie

On utilise aussi bien le bourgeon du pin des montagnes (Pinus montana) que le bourgeon du pin sylvestre (Pinus sylvestris) en gemmothérapie

Le bourgeon du pin sylvestre Pinus montana macérât glycériné 1DH est un grand remède du système ostéo-articulaire, reminéralisant, régénère os et cartilages. Il est utilisé à la posologie de 50 à 100 gouttes par jour chez l'adulte.

Indications thérapeutiques

  • Le bourgeon du pin Pinus montana ou sylvestris associé à Rosa canina sont surtout actifs dans l'ostéoporose post ménopausique.
  • Le bourgeon du pin Pinus montana ou sylvestris associé à Rubus fructicosus sont actifs dans l'ostéoporose et l'arthrose en général. (Sequoia gigantea en cas d'insuffisance surrénale).
  • Le bourgeon du pin Pinus montana ou sylvestris, Rosa canina et Rubus fructicosus sont indiqués en cas d'arthrose spécifique (coxarthrose, gonarthrose, spondylarthrose).
Il est utilisé à la posologie de 50 à 100 gouttes par jour chez l'adulte.

Indications du pin sylvestre en aromathérapie

Propriétés pharmacologiques de l'huile essentielle de pin

Antibactérienne, antifongique. Elle peut être utilisée en mélange pour diffusion pour assainir l'atmosphère. Elle est utilisée à la concentration de 1% dans les sprays aux huiles essentielles indiqués en cas de transpiration.

L'HE de pin contient de grandes quantités de monoterpènes, alpha-pinène surtout, antiseptique respiratoire, expectorante, balsamique, oxygénante. Elle est principalement indiquée en cas de toux, de rhume (inhalations), d'enrouement, de grippe.

Cette huile essentielle à la senteur "grand air", est aussi un outil dans le sevrage tabagique

Cortico-stimulante (= huile essentielle "cortisol like"). Elle est utilisée dans le traitement de la fatigue chronique.

On lui reconnaît également des propriétés toniques et dynamisantes, notamment au niveau sexuel. Rubéfiante, analgésique percutanée.

Elle entre dans la composition de crèmes et de gels pour traiter l'arthrose.

Régulatrice de la sécrétion de sébum, elle entre dans la composition de certaines lotions pour cheveux gras.

Décongestionnante lymphatique, cette huile essentielle active la circulation du sang.

Hypertensive

Conseils d'utilisation de l'huile essentielle de pin

  • Pour le bain : une quinzaine de gouttes diluées dans du bain moussant ou un dispersant. En diffusion : 10 à 15 minutes par heure, 3 à 4 fois par jour
  • En inhalation : 5 à 6 gouttes dans le bol de l'inhalateur
  • En massage : 10 gouttes diluées dans 2 à 3 cuillères à soupe d'une huile végétale grasse type huile d'avocat.
  • En aromatisation culinaire : 2-3 gouttes environ pour un plat familial

Précautions d'emploi de l'huile essentielle de pin

  • Ne pas utiliser, sans avis médical, chez la femme enceinte (déconseillé durant les 3 premiers mois de la grossesse) ou allaitante ni chez l'enfant de moins de 7 ans et les personnes épileptiques, allergiques, asthmatiques ou ayant des antécédents de convulsion.
  • En raison de la présence de phénols dans cette huile essentielle, celle-ci présente un risque d'irritation cutanée (Huile essentielle dermocaustique) possible à l'état pur . Ne pas appliquer sur une peau lésée, même diluée. La présence de phénols confère aussi à cette huile un risque d'hépatotoxicité: ne pas utiliser cette huile essentielle par voie orale ou rectale à doses importantes et prolongées sans la prescription d'un aromathérapeute.
  • En raison de la présence de monoterpènes cette huile essentielle est néphrotoxique en cas d'absorption orale prolongée. Pas d'utilisation prolongée sans avis médical et à éviter en cas d'insuffisance rénale.
  • Elle est contre indiquée en cas de coqueluche.

Utilisations non thérapeutiques du pin

Utilisation en cosmétique

Le pycnogénol = substance antiâge Le pycnogénol est un extrait d’écorce du pin maritime français, dont le principe actif repose sur des oligo-proanthocyanidines (OPC). Il contient des procyanidines (sous-unités des catéchines et épicatéchines), des acides phénoliques et des dérivés des acides benzoïque et cinnamique. Il augmente la synthèse des enzymes antioxydantes et agit comme un piégeur de radicaux libres.

L'OPC est 30 fois plus actif que la vitamine C, 15 fois plus actif que le BHA (antioxydant utilisé en cosmétique). Il inhibe la synthèse des enzymes MMP-1 libérées par les fibroblastes pour détruire les cellules du collagène lors de l'exposition à un stress (UV, pollution...). L'OPC possède aussi un effet réparateur en stimulant fortement la synthèse du collagène, principal constituant du derme, redonnant du tonus et de la densité à la peau.

Une gamme cosmétique IXXI utilise l'OPC dans ses produits (Inixial soin de jour, Sublixime anti âge...) Une étude*, dirigée par le Dr Jean Krutmann (institut de recherche de Leibniz, Dusseldorf, Allemagne) a évalué le Pycnogenol pris comme complément alimentaire, sur le vieillissement de la peau. Elle a montré que la supplémentation en Pycnogenol améliore l’élasticité cutanée de 25 % et l’hydratation cutanée de 8 % (avec une augmentation de l’hydratation de 21 % chez les femmes dont la peau était sèche initialement). Elle réduit les rides cutanées de 3 % et augmente la douceur de peau de 6 %.

*Pycnogenol® Effects on Skin Elasticity and Hydration Coincide with Increased Gene Expressions of Collagen Type I and Hyaluronic Acid Synthase in Women AMarini, S. Grether-Beck, T. Jaenicke, M. Weber, C. Burki, P. Formann, H. Brenden, F. Schönlau, J. Krutmann. Skin Pharmacol Physiol 2012;25:86-92 (DOI: 10.1159/000335261)

Culinaire

Le pignon de pin issu du pin parasol est apprécié pour son gout neutre. Ils sont très riches en huile et sont très nutritifs.

Matelasserie

En Allemagne, on préparait avec les aiguilles une "laine des forêts" qui servait à fabriquer des matelas. Cette "Waldwolle" était jadis renommée pour ses matelas aux rhumatisants.

Insecticide

le pin des landes ou pin maritime (Pinus pinaster), mais aussi d'autres espèces d'Amérique du nord (Pinus palustris et Pinus elliottii) fournissent par distillation la fameuse essence de térébenthine

Voies de recherche sur le pin

Extraits phénoliques : Substances anti-inflammatoire

Des chercheurs finlandais, dirigés par le Pr. Kalevi Pihlaja*, a découvert un nouveau groupe de composés anti-inflammatoires de type phénolique « dans des préparations hautement purifiées d’extrait d’écorce » du Pinus sylvestris.

Réalisée pour l’instant in vitro, l’étude préliminaire doit se poursuivre sur des sujets humains. Tous les espoirs sont donc permis.

*Phenolic Extractives from the Bark of Pinus sylvestris L. and Their Effects on Inflammatory Mediators Nitric Oxide and Prostaglandin E2

Partager ce contenu