Recherche dans le blog

Catégories

Mycoses

Publié le : 03/12/2017 15:28:20
Catégories : Dermatologie , Infectiologie

> Qu'est-ce qu'une mycose?

> Les dermatophytoses

> Les mycoses des ongles

> Muguet ou mycoses digestives

> Mycose vaginale

> Pityriasis versicolor

> Facteurs favorisant les mycoses

> Prévention, hygiène et conseils en cas de mycoses

> Les antifongiques

> Traitement des mycoses

> Traiter la mycose des pieds

> Soigner les mycoses par nutrithérapie

> Mycoses et phytothérapie

> Traiter une mycose par oligothérapie

> Traiter une mycose par homéopathie

> Traiter une mycose par aromathérapie

> Quand faut-il consulter un médecin?

> Voies de recherche sur les mycoses

> Liens utiles

Qu'est-ce qu'une mycose?

Les mycoses sont des affections liées au développement de champignons parasites qui peuvent être classés en 3 groupes:

  • Les champignons filamenteux (dermatophytes)
  • Les levures des genres Candida et Malassezia
  • Les moisissures (exceptionnel)

La guérison n'est jamais spontanée. Les mycoses sont très contagieuses et des mesures d'hygiène rigoureuses sont indispensables.

Les dermatophytoses

Les dermatophytes sont des champignons filamenteux absents de la flore commensale de la peau. Ils proviennent de l'environnement et sont représentés par 3 genres: Epidermophyton, Microsporum, Trichophyton. Ils sont kératinophiles (se nourrissent de la couche cornée de la peau, des poils, des cheveux et des ongles). Ils sont exceptionnellement retrouvés au niveau des muqueuses, dans le derme ou dans les organes profonds (maladie dermatophytique)

Le mode de transmission des dermatophytes peut être anthropophile (interhumaine), zoophile (par les animaux) ou géophiles (par la terre) L'infection débute par un contact avec les squames, les poils parasités ou sur un sol contaminé. L'adhérence des éléments fongiques à la couche cornée permet l'invasion cutanée du champignon par germination et envahissement des cornéocytes.

Teignes

Les teignes sont des infections dermatophytiques du cuir chevelu, de la barbe ou de la moustache.Elles sont tondantes microscopiques, squamocroûteuses ou encore inflammatoires (kerions).

Les agents responsables de ces infections sont: Trichophyton et Microsporon La teigne du cuir chevelu concerne principalement l'enfant avant la puberté. Elle est exceptionnelle chez l'adulte.

Le sycosis est une teigne de la barbe. Il s'agit d'une folliculite aiguë suppurée avec papules inflammatoires, pustuleuses, parfois verruqueuses. Elle peut en début d'infection être confondue avec de l'acné.

Ne pas confondre avec la pelade

Dans la pelade, la peau est parfaitement glabre, sans le moindre signe d'infection et qui relève d'un mécanisme immunologique

Epidermophyties

Les épidermophyties sont des lésions localisées de la peau glabre (sans poil). Elles sont représentées par :

  • les dermatophyties (ou intertrigos) des grands plis (eczéma marginé de Hébra) et des petits plis,
  • La dermatophytie circinée ou "herpès circiné" ou roue de sainte Catherine se manifeste par des plaques circulaires parfaitement limitées avec un pourtour rose ou rouge, un peu surélevé et finement vésiqueux. Son extension est centrifuge avec la guérison centrale.
  • Intertrigo digitoplantaire ou "pied d'athlète" touche l'espace interdigital des pieds (entre les orteils), très fréquente chez les sportifs (d'où son nom) mais elle n'atteint pas uniquement les sportifs. Les dermatophytes adorent la chaleur et l'humidité; ils prolifèrent surtout entre les plus petits orteils, notamment entre 4ème et le 5ème, là où le taux d'humidité est maximal! Les premiers symptômes sont visibles entre les orteils (souvent entre le 4ème et le 5ème) sous forme d'une rougeur ou de petites cloques (ou vésicules) souvent responsables de démangeaisons. Puis la peau se met à peler (desquamation). De petites peaux blanches se forment, de plus en plus nombreuses, entre les orteils.

Onyxis

les dermatophytes peuvent aussi provoquer des mycoses des ongles.

Candidoses

Les candidoses sont des affections cosmopolites provoquées par les levures du genre Candida (Candida albicans 60%). Elles sont responsables d'atteintes superficielles (muqueuses, cutanées) et de mycoses profondes ou disséminées. Ces levures commensales des cavités naturelles (buccale, digestive, vaginale) de l'homme et l'animal sont des levures opportunistes , c'est à dire profitant:

  • de la diminution du système immunitaire (traitement par des corticoïdes, antibiothérapie)
  • d'une augmentation de la transpiration, un milieu très acide
  • de microlésions...

Elles sont responsables, comme les dermatophytes, d'atteintes cutanées: intertrigo des grands ou des petits plis, intertrigo digital et unguéal (périonyxis et onyxis)

Pityriasis versicolor

Atteinte cutanée à Malassezia sp. Il s'agit d'une mycose superficielle fréquente qui siège dans les zones cutanées les plus riches en glandes sébacées en raison du caractère lipophile du champignon (partie haute du tronc, du cou, des bras, région sous mammaire). Seules les plantes des pieds et des mains ne sont jamais touchées. Malassezia est une levure commensale lipophile et kératophile dont l' habitat naturel est le follicule pilosébacé.

Cette levure devient pathogène sous l'effet de plusieurs facteurs, la chaleur, l'humidité ou l'application de corps gras (séjour en région tropicale, huile solaire...). Ce n'est pas une infection opportuniste. Il existe aussi des prédispositions: peau séborrhéique, transpiration importante. Cette maladie est cosmopolite, elle touche aussi bien les sujets sains que les sujets immunodéprimés. Elle touche surtout les adolescents et les adultes jeunes, avec une répartition égale entre les 2 sexes. Les personnes âgées sont généralement épargnées car la production de sébum diminue avec l'âge

Diagnostic

Dans la majorité des cas, le diagnostic est clinique. Exceptionnellement, le recours à la lampe UV dite de Wood permet de confirmer le diagnostic (apparition d'une coloration verte). En cas de doute sur le diagnostic, un prélèvement mycologique doit être réalisé au laboratoire d'analyses. Un "scotch test" avec prélèvement de squames permet de mettre en évidence les levures et filaments du genre Malassezia.

Facteurs favorisant les mycoses

Mycoses cutanées, onyxis

  • L'humidité, la chaleur et la macération, irritation chronique, pH acide, sècheresse buccale (muguet).
  • Le manque ou parfois un excès d'hygiène
  • Certaines professions en contact fréquent avec l'eau: personnel d'entretien, pâtissiers, pêcheurs, maitre nageur...
  • Lésions, fissures ou traumatismes cutanés
  • Un terrain diabétique ou immunodéprimé (VIH, Greffe...), obésité, grossesse, menstruations, âges extrêmes
  • Iatrogénie: antibiotiques, corticoïdes au long cours, immunosuppresseurs, oestroprogestatifs.

Pityriasis versicolor

  • Certaines maladies (syndrome de Cushing)
  • La prise de traitements qui dépriment le système immunitaire, comme la corticothérapie, la grossesse.
  • L'hypersudation, l'humidité (séjour en pays tropical, sauna, hammam...)
  • Les huiles corporelles.

Prévention, hygiène et conseils en cas de mycoses

Les mesures d'hygiène font partie du traitement car attention les mycoses sont contagieuses la durée du traitement est celle du traitement local

Dans tous les cas

  • Utiliser pour la toilette un savon doux à pH alcalin (pH8): Myleuca®, Mercryl®, Bétadine® Scrub Prévenir l'école du caractère contagieux de l'affection détectée
  • Éviter de fréquenter les piscines publiques, les saunas, les hammams, les lieux de cure thermale, les vestiaires collectifs. Désinfecter la salle de bain familiale
  • Ne pas prêter ni serviettes de toilette, ni chaussons
  • Pour éviter les récidives, aspirer tapis, moquettes et fauteuils afin d'éliminer les spores
  • Régime anti-mycose: Éliminer le sucre, les hydrates de carbone raffinés (sucre blanc, farine, riz, pâtes, pain …) et les sources de levure dans les aliments

Pour éviter les récidives

Lutter contre la transpiration excessive. En cas de macération, dans les plis notamment, appliquer après la toilette la lotion asséchante Cicalfate Avène®

Mycoses du cuir chevelu

  • Raser le crâne et le frictionner avec un shampoing détergent et antiseptique riche en saponosides, aux marrons d'inde par exemple.
  • Désinfecter chaque jour la baignoire et bacs de douche, laver régulièrement les sols afin d'éviter la contamination de l'entourage. Laver les serviettes éponge et les tapis de bain à 70°. Désinfecter avec un produit antifongique la salle de bain. Aspirer régulièrement la moquette afin d'éliminer les squames infectés.

Pityriasis versicolor

  • Ne pas porter de sous vêtements en tissu synthétique
  • Éviter la transpiration excessive et la fréquentation de saunas et des endroits chauds et humides
  • Éviter les cosmétiques gras sur le corps
  • Bien s'essuyer après chaque bain de mer
  • Ne pas lézarder indéfiniment sous le soleil
  • Désinfecter chaque jour la baignoire et bacs de douche, laver régulièrement les sols afin d'éviter la contamination de l'entourage. Laver les serviettes éponge et les tapis de bain à 70°. Désinfecter avec un produit antifongique la salle de bain Pharspray N°2. Aspirer régulièrement la moquette afin d'éliminer les squames infectés.

Dermatophytie circinée

  • Mise à l'écart des animaux de compagnie, source de contamination
  • Changer le linge quotidiennement, privilégier les vêtements en coton.
  • Se doucher systématiquement après la pratique d'un sport
  • Éviter les savons trop puissants et les déodorants qui détruisent la multiflore cutanée utile
  • Préférer pour la toilette le simple savon de Marseille
  • Désinfecter chaque jour la baignoire et bacs de douche, laver régulièrement les sols afin d'éviter la contamination de l'entourage. Laver les serviettes éponge et les tapis de bain à 70°. Désinfecter avec un produit antifongique la salle de bain. Aspirer régulièrement la moquette afin d'éliminer les squames infectés.

Teignes tondantes

  • La législation française impose l'éviction scolaire des enfants présentant une teigne. Un prélèvement mycologique négatif ou un certificat de non contagiosité (délivré par votre médecin) conditionne leur retour.
  • Désinfecter bonnets, écharpes, capuches, brosses, peignes...
  • Désinfecter chaque jour la baignoire et bacs de douche, laver régulièrement les sols afin d'éviter la contamination de l'entourage. Laver les serviettes éponge et les tapis de bain à 70°. Désinfecter avec un produit antifongique la salle de bain Pharspray N°2. Aspirer régulièrement la moquette afin d'éliminer les squames infectés.
  • Couper les cheveux infectés du pourtour des plaques.
  • Vérifier régulièrement l'état du pelage des animaux domestiques. se laver les mains après contact avec un animal.

Mycose des petits plis, mycose au pied (pied d'athlète) Onychomycoses = mycose des ongles

  • Bien sécher les pieds et les espaces interdigitaux après chaque douche, bain, exercice sportif
  • Éviter de marcher pieds nus dans les endroits publics (piscines, hôtels, vestiaires gymnases...) ensuite bien rincer et sécher ses pieds. Utiliser des chaussons de douche
  • Changer chaque jour de chaussettes. Porter des chaussettes en coton. Alterner les chaussures.
  • Utiliser les poudres anti-transpiration s'il existe une hypersudation
  • Ne pas partager serviettes, chaussures, chaussons..., sources potentielles de contamination
  • Ne pas porter de baskets en permanence.
  • Faire des bains de pieds avec du savon d'Alep
  • En été, porter des chaussures découvertes pour éviter les fermentations
  • Garder les ongles de pieds propres et courts, ne pas utiliser sur des ongles sains du matériel de soin unguéal (lime, brosse)
  • Désinfecter chaque jour la baignoire et bacs de douche, laver régulièrement les sols afin d'éviter la contamination de l'entourage. Laver les serviettes éponge et les tapis de bain à 70°. Désinfecter avec un produit antifongique les chaussons et les chaussures Pharspray N°2. Aspirer régulièrement la moquette afin d'éliminer les squames infectés.
  • Une fois l'ongle soigné et guéri, pour lui redonner tout son éclat, vous pouvez utiliser SCHOLL® 3 en 1 Traitement ongles perfect

Les antifongiques

Les antifongiques se répartissent en 2 catégories: les antifongiques naturels et les antifongiques de synthèse. Ils ont une action locale ou systémique

Mécanisme d'action

Les Polyènes

Amphotéricine B et Nystatine agissent sur la membrane fongique en augmentant la perméabilité membranaire par formation de complexes insolubles avec l'ergostérol présent dans la membrane des champignons. Cette fixation crée des pores qui entraine la fuite d'ions et de macromolécules. Il s'ensuit une mort cellulaire par déplétion potassique. Ces antifongiques agissent sur les organismes dont la paroi est riche en ergostérol: Candida albicans, Blastomycès, Histoplasma, Aspergillus, Cryptococcus.

Griséofulvine

La griséofulvine bloque le déroulement des divisions cellulaires des cellules fongiques par action sur les mitoses en phase de métaphase (interférence probable avec la synthèse des microtubules) et par action sur la synthèse des acides nucléiques (inhibition de la synthèse des composants de la paroi)

Terbinafine et azolés

(Econazole, fluconazole, Itraconazole...) agissent sur la synthèse de l'ergostérol. Il bloque ainsi la biosynthèse de la membrane cellulaire du champignon par inhibition spécifique de la squalène oxydase. L'éconazole a aussi un effet fongicide par destruction membranaire directe.

Contre indications et effets indésirables

Les formes topiques ont peu d'effets indésirables et de contre-indications du fait de leur application cutanée superficielle (faible absorption systémique). Risque de manifestations allergiques ne nécessitant pas forcément l'arrêt du traitement. La seule contre indication est l'hypersensibilité connue à l'un des constituants. L'amphotéricine B et la nystatine sont peu absorbées par le tube digestif et donc dénuées de toxicité. La griséofulvine est en général bien tolérée. on retrouve des céphalées, anorexie, nausées, diarrhée, perturbation du gout, photosensibilisation. Contre indication: porphyrie hépatique, hypersensibilité, lupus érythémateux disséminé. La terbinafine peut entrainer des troubles digestifs (perte de l'appétit, nausées, douleurs abdominales, diarrhées), des réactions cutanées et une perte partielle ou totale du gout. Contre indications: insuffisance hépatique et rénale sévère, hypersensibilité, allaitement.

Interactions

L'itraconazole est un inhibiteur enzymatique du CYP3A4 entrainant une augmentation de la toxicité de certains médicaments par diminution de leur élimination. La griséofulvie et la terbinafine sont des inducteurs enzymatiques, entrainant une augmentation du métabolisme des médicaments associés.

Indications d'un traitement per os

  • En cas de teigne En cas d'onychomycose: si l'atteinte est matricielle
  • Sur un terrain immunodéprimé (VIH, Greffe, traitement immunosuppresseur...)
  • En cas de lésions importantes résistant au traitement local
  • En cas de récidives de candidoses vaginales, buccales ou cutanées

Traitement des mycoses

Le traitement doit être impérativement accompagné par des mesures d'hygiène afin d'éviter les recontaminations

Une mycose est longue et récidivante. La durée moyenne de la pathologie est de 7 ans et le nombre moyen de rechutes : 4 par an.

la durée du traitement doit être impérativement respectée sous peine de récidive.

> Traiter candidose cutanée

> Traiter la mycose de la peau

> Traiter la mycose des pieds

> Traiter la teigne

> Comment traiter un Pityriasis versicolor?

Traiter la candidose de la peau

Sur prescription médicale seulement

Amphotéricine B: Fungizone®, Nystatine: Mycostatine® 2 macrolides proches, inhibant la synthèse de la paroi des champignons (Candida albicans). Produit à appliquer sur la peau en cas de candidose cutanée.

Traiter la mycose de la peau

  • Nettoyer avec Bétadine scrub, rincer et sécher. Vous pouvez sécher à l'aide d'un sèche cheveux pour les zones délicates.
  • Econazole crème ou poudre si mycose des plis (Myco Apaisyl®). A appliquer 2/jour
  • Terbinafine Lamisil®: Crème à appliquer 1/jour pendant 1 semaine. En cas d'intertrigo, appliquer une fine couche afin d'éviter la macération.
  • En cas de lésions multiples, récidivantes ou étendues, un prélèvement mycologique est nécessaire et un traitement par voie systémique est conseillé: terbinafine 250mg/j pendant 2 à 3 semaines ou griséofulvine 500mg à 1g/jour pendant 4 à 8 semaines.

Traiter la mycose des pieds ou le pied d'athlète

Nettoyer avec Bétadine scrub, rincer et sécher. Vous pouvez sécher à l'aide d'un sèche cheveux pour les zones délicates.

Appliquer un antifongique local (solution filmogène ou crème): Lamisilate® monodose, Mycodécyl®... Poursuivre le traitement pendant 4 semaines sauf pour Lamisilate monodose (traitement en une seule fois). Ne pas appliquer le traitement uniquement entre les orteils contaminés mais sur tout le pied (voutes plantaires, côtés du pied) et traiter systématiquement les 2 pieds. Laisser les pieds sécher 1 à 2 minutes avant d'enfiler les chaussettes et/ou chaussures pour que le film fongicide ait le temps de se former.

Appliquer un antifongique en poudre dans les chaussettes et les chaussures

En cas de lésions étendues ou récidivantes, un traitement systémique doit être associé par la terbinafine ou l'amphotéricine B Pour éviter les récidives, traiter les problèmes de transpiration.

Nouveaux dispositifs médicaux

Des solutions filmogène empêchant le développement des mycoses à base d'agents inhibant la croissance de certains champignons comme l'acide shikimique, le chlorure de myristalkonium, et le digluconate de chlorhexidine sont apparues récemment sur le marché.

A vaporiser sur la pieds et/ou dans les chaussures

Urgo® Prévention Mycoses, ...

Comment traiter un Pityriasis versicolor?

Traitement local

Le traitement est principalement local. Ketoconazole Ketoderm® monodose: gel moussant en application unique. Respecter une durée de pose de 5mn minimum. Appliquer la totalité du contenu sur la peau préalablement mouillée du haut du cou aux pieds, sans oublier les plis) et les cheveux mouillés, en évitant tout contact avec les yeux. Les récidives sont malheureusement fréquentes et nécessitent généralement le renouvèlement du traitement tous les ans avant l'été.

Pour éviter les récidives, un traitement préventif est souvent proposé en reprenant le traitement local avant ou au début de la saison chaude, en utilisant des savons à base de zinc pirithione

Traitement oral

La prise en charge orale ne s'effectue qu'en cas de récidive ou de résistance thérapeutique. L'itraconazole est indiqués à raison de 200mg/jour pendant 5 à 10 jours.

Traiter la teigne

Le traitement ne peut être débuté qu'après confirmation du parasitisme pilaire par l'examen du cheveu au laboratoire. Un traitement local seul est insuffisant (mauvaise pénétration du topique dans le cheveu)

Traitement systémique par la griséofulvine et la terbinafine.

Seule la griséofulvine peut être prescrite chez l'enfant à raison de 20mg/kg/jour ou 1g/jour chez l'adulte pendant 6 à 8 semaines.

Le traitement doit être poursuivi jusqu'à guérison mycologique

Le saviez-vous?

Un dégagement au ciseaux, un centimètre autour de la lésion est recommandé en complément du traitement

Soigner les mycoses par nutrithérapie

Probiotiques

Des probiotiques peuvent être pris en complément du traitement antifongique. En colonisant la muqueuse intestinale, les probiotiques créent une barrière naturelle contre les micro-organismes nuisibles. Ils aident à maintenir l'équilibre de la flore et permettent d'éviter les récidives. Gélules à avaler avec un grand verre d'eau 20 minutes avant les repas: 2 gélules par jour

Lactibiane candisis, Ladyflor candida, ...

Extrait de pépins de pamplemousse

L'extrait de pépins de pamplemousse, surnommé antibiotique naturel a des vertus stimulantes et protectrices de l'organisme qui seraient dues à sa richesse en bioflavonoïdes et vitamine C aux propriétés anti oxydantes. Il possède des propriétés antibactériennes, mais aussi antivirucides, antiparasitaires et antifongiques. En effet, celui-ci agirait contre 800 souches de bactéries et virus, 100 souches de champignons (moisissures), tout en préservant la flore intestinale. L'extrait de pépins de pamplemousse peut donc être qualifié d'"antibiotique naturel à large spectre d'action". L'efficacité de l'extrait de pépin de pamplemousse s'exerce grâce aux biflavonoïdes qui le composent, aux glucosides (narginine), quercétines et à l'hespéridine. L'extrait de pépin de pamplemousse est surtout intéressant lors de candidoses digestives Posologie: 5 à 10 gouttes, 2 fois par jour diluées dans de l'eau.

ARKOFLUIDES® Pépins de Pamplemousse, Citrobiotic Extraits de pépins de pamplemousse, My'Cokyl®, Nutrisanté® Extrait de pépin de pamplemousse...

Mycoses et phytothérapie

Les plantes et leurs principes actifs dans le traitement des mycoses

Quinolones ou naphtoquinones

Feuilles de Henné (Lawsonia inermis)

Feuilles de noyer (Juglans regia)

Dérivés soufrés

Gousse d'ail (Allium sativum).

Lactones sesquiterténiques

Racine d'aunée (Inula helenium)

Capitule d'arnica (Arnica montana)

Saponosides

Bois de panama (Quillaja saponaria)

Alcaloïdes

Epine vinette (Berberis vulgaris)

Traitement local des mycoses par les plantes

Calendula teinture mère

Le calendula présente des vertus apaisantes, antiseptiques et anti-inflammatoires (par les saponosides, les caroténoïdes contenus dans la fleur de Calendula). Elle peut être utilisée pour soulager les irritations et démangeaisons. Les substances mucilagineuses (pectine et caoutchouc) ont des vertus hydratantes et adoucissantes Badigeonnez 2/jour les mycoses

Teinture mère de propolis

Anti-inflammatoire et antifongique. Badigeonnez 2/jour les mycoses. Attention risque de tacher le linge.

Curcuma

Appliqué sur la peau, le curcuma soigne efficacement plusieurs types d'affections cutanées comme les mycoses ou le psoriasis. Faire des cataplasmes à base de poudre: 1 cuiller à café avec un peu d'eau, à appliquer 3 fois par jour. Pour en savoir plus, consulter notre fiche conseil: Curcuma

Traitement oral des mycoses par les plantes

Ail (Allium sativum)

De part ses dérivés soufrés, la galicine et l'alicine, l'ail est bactériostatique et fongicide. Il est d'ailleurs particulièrement efficace contre le Candida albicans. Prendre des gélules dosées à 4000 mcg d'alicine 3 fois par jour Précaution d'emploi: Ne pas associer avec un traitement anticoagulant

L'épine vinette (Berberis vulgaris)

L'épine vinette contient une forte concentration en alcaloïde (la berbérine).

La berbérine a une activité antibiotique sur les bactéries pathogènes intestinales et anti fongique sur le Candida. Son action anti diarrhéique est remarquable dans les cas de Candidose intestinale. Elle a aussi une action immunostimulante.

La camomille allemande (Matricaria chamomilla)

La camomille contient des composés polyphénoliques, comme l'alpha bisabolol qui a des propriétés antifongiques. Elle est traditionnellement utilisée pour les colites, les diarrhées, les indigestions au cours de candidose chronique

Traiter une mycose par oligothérapie

Oligosol® Cuivre Or Agent permet de drainer le terrain et d'éviter les récidives de mycoses

Prendre 1 dose par jour en sublingual

Traiter une mycose par homéopathie

Le traitement homéopathique ne remplace pas le traitement antifongique local; il en renforce son efficacité et permet d'éviter les récidives.

Les diathèses:

La psore est la diathèse principale car elle est sensible aux parasitoses. Il faudra s'orienter vers la sycose si les écoulements jaune verdâtre dominent de façon chronique Si les sujets sont jeunes et si les mycoses sont accompagnées d'infections urinaires, il faudra penser au tuberculinisme. Des lésions ulcératives avec des scléroses localisées signent une luèse.

En cas de déclenchement émotionnel

  • Ignatia : très utile en cas de chagrin profond, de traumatisme affectif ancien. Permet de débloquer le barrage émotionnel. A prendre de 15 à 30 CH
  • Gelsemium : en cas d'atteinte du psychisme plus récente qu'Ignatia.
  • Staphysagria : spécifique des mycoses (surtout vaginales) à déclenchement émotionnel d'injustice, d'humiliation.

Dermatose cutanée

Traitement local

Pommade Echinacea TM à appliquer 2 à 3 fois par jour.

Traitement général

  • Arsenicum iodatum 9CH mycose érythématosquameuse desquamant en larges squames, peau sèche avec prurit (eczéma marginé) en association à Sepia 5CH à la posologie de 3granules à sucer 3/jour.
  • Arsenicum album 5CH peau sèche avec fines squames ou éruption furfuracée (Pityriasis versicolor)
  • Graphites 15CH Mycose des plis avec démangeaison, suintement couleur miel (intertrigo du pied d'athlète), peau malsaine
  • Berberis vulgaris 5CH dermatose circinée érythématosquameuse, peau intacte au centre (herpès circiné)
  • Monilia albicans 9CH + Mercurius solubilis 9CH + Sépia 9CH au moment de chaque crise: 3 granules à sucer 3/jour.
  • Monilia albicans D8 1 à 3 ampoule par jour en perlingual en cas de candidose cutanée.
  • Eruptions sèches, urticariante, bouton de fièvre: Natrum muriaticum
  • Localisation dans le dos, démangeaison intense, aggravation la nuit. Sujet longiligne, irritable mélancolique, fragilité respiratoire: Tuberculinum 15 ou 30 CH, 1 dose

Teigne

Drainage homéopathique pendant 2 mois

  • Tichophyton rubrum D8: 2 ampoules le matin en perlingual
  • Trichophyton persicolor D8: 2 ampoules le midi en perlingual
  • Candida albicans D8: 2 ampoules le soir en perlingual

Traiter une mycose par aromathérapie

Certaines huiles essentielles présentent des propriétés antifongiques. Elles ont l'intérêt de ne pas entrainer de phénomène de résistance, contrairement à certains antifongiques, en raison de la grande complexité de leur composition (une huile essentielle peut contenir plusieurs centaines de composants différents). Le succès du traitement réside dans les mesures d'hygiène et la durée du traitement qui doivent être respectés

Précautions d'emploi

  • Avant d'utiliser pour la première fois une ou plusieurs huiles essentielles, il faut dépister une intolérance ou une allergie. Avant d’appliquer une HE sur la peau, et principalement quand il s’agit d’un enfant, faire un test: sur la face interne de l’avant bras, appliquer quelques gouttes du mélange avant de l’utiliser. En cas d’allergie ou d’intolérance, apparaîtront rapidement rougeur et démangeaisons. Dans ce cas, ne pas faire le traitement.
  • Eviter toute exposition solaire dans les 3 heures qui suivent l'application d'une ou de plusieurs huiles essentielles sur la peau.
  • Contre indiqué chez les enfants de moins de 12 ans, déconseillé pendant la grossesse et l'allaitement
  • Ne pas appliquer les huiles essentielles sur les muqueuses
  • Ces huiles essentielles peuvent être déposées pures sur la peau (sauf mention contraire). En cas d'utilisation répétées, il est conseillé de les diluer dans des huiles végétales avant l'application cutanée

Les huiles essentielles

HE d'arbre à thé

HE Arbre à thé (Melaleuca alternifolia) est une huile essentielle riche en terpinène-4-ol (monoterpénol). Ses propriétés principales sont: antibactérien à large spectre, antifongique, antiviral, neurotonique, immunomodulant (augmentation des IgM et des IgA). Ses indications principales sont: mycoses cutanées, gynécologiques et unguéale, infections ORL, stomatologiques, acné, psoriasis, fatigue, épuisement. Cette HE a une action paralysante sur les parasites (poux, gale). Elle s'utilise à raison de 5 gouttes dans le shampoing, laisser agir 15mn. Pour la gale, elle s'emploie pure au niveau des sillons, recouvrir avec de la vaseline le soir

HE sarriette des montagnes

L'huile essentielle de sarriette est anti-infectieuse puissante, antifongique, anti-parasitaire, antiasthénique, immunostimulante et antalgique. Elle est particulièrement intéressante en cas d'infection interne (angines, infections intestinales), mais aussi en cas de convalescence de maladies infectieuse, de mycose intestinale, génitale et cutanée ainsi qu'en cas de rhumatismes. Précautions d'emploi: A utiliser impérativement dilué car cette huile essentielle est dermo caustique (max 1%, c'est à dire à utiliser à une concentration maximale de 1g d'huile essentielle pour 99g d'huile végétale, pas plus). Diffusion interdite. Cette huile essentielle étant hépatotoxique (toxique pour le foie), il faut impérativement l' associer à part égale avec l'HE de citron pour son action hépatoprotectrice, en cas de prise par voie orale (à ne prendre par voie orale que sur les conseils d'un aromathérapeute). Ne pas utiliser chez la femme enceinte ou allaitante ni chez l'enfant de moins de 6 ans.

HE cannelle

L'huile essentielle de Cannelle de Ceylan est anti-infectieux intestinal, stimulant général, fortifiant musculaire et euphorisant. Elle est particulièrement indiquée en cas de diarrhée bactérienne et virale, mycose post antibiotique, digestion difficile, ballonnements, surmenage physique, impuissance masculine, verrues, pédiculose.

Autres huiles essentielles

HE de Palmarosa: HE antibactérienne et antifongique. Elle possède en plus des propriétés stimulantes immunitaire

HE géranium: cette HE est un antifongique puissant

HE d’eucalyptus globulus: Applications locales 2 fois par jour jusqu'à disparition

HE citronnelle:  Elle s'utilise diluée dans l'huile végétale de noisette ou le macérât de millepertuis

Traitement d'une mycose cutanée

  • HE Arbre à thé 1 goutte
  • HE de Palmarosa 1 goutte
  • HV Noyau d'abricot 3 pressions

Masser la zone à traiter matin et soir pendant 10 jours

Traitement du pied d'athlète et de l'onychomycose

Les traitements du pied d'athlète et des onychomycoses utilisent les mêmes huiles essentielles, c'est la durée du traitement qui varie: Traitement du pied d'athlète: à appliquer 2 fois par jour pendant 1 mois minimum Traitement des onychomycoses : 2/jour pendant 6 mois

Formule pour bain de pied antifongique

  • HE arbre à thé (Melaleuca alternifolia) 2 ml
  • HE citron 2 ml
  • Extrait glycériné de pépins de pamplemousse 10 ml
  • Base pour bain aromatique QSP 125 ml

Ajouter une cuillère à soupe de ce mélange dans de l'eau, faire un bain de pieds chaque soir avant le coucher.

Mélange pour application locale

  • HE origan 2ml
  • HE Arbre à thé 5ml
  • Lemon grass 3ml

Appliquer quelques gouttes de cette composition pure 2 fois par jour sur plusieurs semaines si nécessaire

Quand faut-il consulter un médecin?

  • Si vous êtes diabétique, ou immunodéprimé (cancer, Sida, sous traitement immunosupresseur...), ou si vous avez une mauvaise circulation au niveau des mains ou des pieds
  • Suspicion d'une cause non fongique (psoriasis, infection bactérienne...)
  • En cas de surinfections bactériennes (lésions suintantes et douloureuses)
  • En cas d'extension des lésions
  • Pour les onychomycoses: plus d'un ongle atteint, si l'ongle est gravement endommagé (épaissi ou décollé ou infecté), si atteinte à la base de l'ongle.
  • Si les lésions sont anciennes
  • En cas de récidive
  • En cas de résistance au traitement conseillé

Dans ces cas, une consultation médicale s'impose

Voies de recherche sur les mycoses

La réglisse serait efficace sur candida albicans

la Faculté de médecine dentaire au Canada s'est sur l’action penchée de la réglisse pour les candidoses buccales notamment sur les Candida albicans*. Leur étude, publiée dans la revue Mycoses, a été réalisée in vitro et a démontré que « la glabridine et la licochalcone A, synthétisées dans la racine de réglisse, bloquent la croissance de Candida albicans en l’empêchant de former un biofilm et de produire des filaments grâce auxquels elle envahit les tissus ». Prudence toutefois car à fortes doses, ces composés se révèlent toxiques pour les cellules de la muqueuse buccale.

*Effect of licorice compounds licochalcone A, glabridin and glycyrrhizic acid on growth and virulence properties of Candida albicans. Mycoses. 2011 Nov;54(6):e801-6. doi: 10.1111/j.1439-0507.2011.02028.x. Epub 2011 May 25. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/21615543

Liens utiles

Partager ce contenu