Recherche dans le blog

Catégories

Traitement d'Helicobacter pylori

Publié le : 29/11/2017 09:36:45
Catégories : Digestion , Médicaments

> Les point clés du traitement

> Première intention

> En cas d'échec

> Que faire en cas de grossesse?

> Vérifier l'efficacité du traitement

> liens utiles

Les points clés du traitement

En cas d'ulcère gastrique avec infection prouvée à Helicobacter pylori, le traitement par plusieurs antibiotiques contre cette bactérie associé au traitement anti-ulcéreux améliore le taux de cicatrisation et fait baisser le taux de récidives.

On a longtemps utilisé une bithérapie amoxicilline + clarythomycine, mais la fréquence des résistances d'Helicobacter pylori in vitro a fait modifier le schéma thérapeutique, amenant aujourd'hui à une trithérapie antibiotique.

Helicobacter pylori se développant uniquement en milieu très acide, l'association du traitement antibiotique avec un IPP est la clé de la réussite du traitement

Première intention

  • Association amoxicilline + clarithromycine + métronidazole, administrés ensemble ou successivement par période de 5 jours, avec un inhibiteur de la pompe à protons (oméprazole) est l'antibiothérapie probabiliste de premier choix retenue depuis 2015*.
  • En cas de contre indication ou d'intolérance aux bêtalactamines; un nitroimidazolé remplace l'amoxicilline sur 7 jours
  • En cas de contre indication ou d'intolérance aux macrolides; un nitroimidazolé remplace la clarithromycine sur 7 jours
  • En cas de CI ou d'intolérance aux IPP; l'association ranitidine (2X300mg/j) + antibiotiques pendant 14 jours au minimum

*"Infection par Helicobacter pylori et ulcère gastrique ou duodénal" Rev Prescrire 2015 ; 35 (384) : 756-762. (pdf, réservé aux abonnés)

En cas d'échec

  • IPP + amoxicilline + clarithromycine + nitro-imidazolé. En cas d'échec à nouveau
  • IPP + amocicilline + métronidazole + fluoroquinolone (lévofloxacine 500mg/j en 1 à 2 prises) ou rifabutine (300mg/j en 1 prise), sur 10 jours
  • Pylera® est une thérapie bismuthée indiquée, en association à l’oméprazole, dans l’éradication de H. pylori et la prévention des récidives d’ulcères gastroduodénaux. Il s'agit d’une gélule 3-en-1 contenant à la fois du sous-citrate de bismuth potassique (140 mg), du chlorhydrate de tétracycline (125 mg) et du métronidazole (125 mg). L’efficacité de Pylera® s’explique en partie par l’absence de résistance à la tétracycline à l’heure actuelle, et par le faible impact de la résistance au métronidazole lorsqu’il est associé à la tétracycline et au bismuth. Toutefois le risque d'encéphalopathie lié au bismuth limite son utilisation.

Que faire en cas de grossesse?

Le traitement contre Helicobacter pylori n'est pas une urgence.

En cas de diagnostic au cours d'une grossesse, le traitement doit être différé après l'accouchement et/ou la période d'allaitement.

Vérifier l'efficacité du traitement

Après le traitement, le contrôle de l’éradication de la bactérie est indispensable car le traitement n'est malheureusement pas efficace à 100%.

Deux techniques sont proposées

  • Le test respiratoire à l’urée marquée est une méthode performante pour contrôler l’efficacité de l’éradication, à condition d’être réalisé au moins 4 semaines après l’arrêt des antibiotiques et au moins 2 semaines après l’arrêt des IPP.
  • La recherche d’antigène fécal est une alternative au test respiratoire mais celle-ci n’est pas remboursée

Liens utiles

Articles en relation

Partager ce contenu

NEWSLETTER

J'accepte que les informations saisies soient utilisées dans le cadre de ma demande et de la relation commerciale qui peut en découler. Vous référer à la politique de confidentialité en cliquant Ici